Petite histoire de la bibliothèque

Au cours des années 1980, la population perrotoise manifesta le désir de se doter d'une bibliothèque municipale. Un comité de citoyens, chapeauté par madame Luce Marquis, résidante de L'Île-Perrot, présenta une requête auprès du Conseil  municipal.

En 1987, une demande de subvention pour l'implantation d'une bibliothèque municipale fut déposée auprès du ministère des Affaires culturelles. En juin 1988, le projet fut officiellement accepté.

En octobre 1988, l'embauche de madame Chantal Lepage, bibliothécaire professionnelle, marqua de façon définitive le début de cette grande aventure. On lui confia le dossier de l'aménagement intérieur de la bibliothèque, l'acquisition des documents, le recrutement et la formation du personnel. Une quarantaine de bénévoles furent mobilisés afin de procéder à la préparation matérielle des livres. Grâce à cette aide inestimable, l’inauguration officielle de la bibliothèque municipale eut lieu le 18 juin 1989.

Il est important de souligner que le projet de la bibliothèque concorda avec le projet de construction du centre communautaire de L’Île-Perrot. Pour des raisons pratiques, la Ville décida d’aménager temporairement la bibliothèque dans un local situé au sous-sol de l’édifice. Mentionnons que dès son ouverture, ce local peu visible ne répondait déjà plus aux normes du Ministère ainsi qu’aux besoins spécifiques de la population. La superficie représentait 220 m2, soit 31 % de la norme.

En 1991, la responsable de la bibliothèque reçut un nouveau mandat, celui d'agent de développement culturel. Elle cumulera dorénavant les fonctions relatives au volet culturel et au service de la bibliothèque.

La collection, inexistante au départ, se développera au fil des ans et s'élève actuellement à près de 40 000 documents. Vous pouvez y trouver des romans, des documentaires, des livres rares, des livres à gros caractères, des best-sellers, des bandes dessinées, des livres de références, des périodiques, des journaux, des jeux éducatifs, des livres-cassettes, des vidéos, des disques compacts, des DVD et des lecteurs de disques compacts.

Plusieurs animations se greffent à la bibliothèque, dont l’heure du conte pour les tout petits, des spectacles d'animation, des visites guidées pour des élèves, des garderies et des groupes d'alphabétisation, des rencontres d'auteurs, des concours de dictée, une ligue d'improvisation, un atelier d'écriture et des séances d’initiation à l’Internet.

Des activités culturelles furent également organisées, telles des expositions annuelles de peintures, philatéliques et de photographies, une série de conférences portant sur différents thèmes, des cours de langue espagnole, de peinture et de théâtre ainsi que le Circuit des artistes et artisans de L'Île-Perrot, projet d'envergure à caractère culturel et touristique.

En 1992, un projet de construction d’une bibliothèque fut déposé auprès du ministère des Affaires culturelles. Une subvention couvrant 75 % des coûts de construction fut accordée à la municipalité, mais malheureusement, pour des raisons d’ordre politiques, ce projet fut refusé.

En 1994, un nouveau projet de construction d’une bibliothèque intermunicipale reliant les quatre municipalités de L'Île-Perrot fut élaboré, mais se solda également par un échec pour les mêmes raisons mentionnées ci-dessus.

Ce projet fut donc mis en veilleuse, en raison du moratoire décrété en 1995 par le ministère des Affaires culturelles relatif aux projets de construction de nouvelles bibliothèques et des difficultés financières que la Ville de L’Île-Perrot éprouva vers 1996.

En 1997, grâce au programme de subvention du ministère de la Culture et des Communications, la bibliothèque fait l’acquisition d’un poste de travail Internet pour ses usagers.

En 1998, la création d’un site Web devient un outil de promotion pour le service de la bibliothèque.

En 2001, grâce à un don de la Fondation Bill et Melinda Gates, la bibliothèque s’est dotée de huit postes de travail supplémentaires à la fine pointe de la technologie. La mise sur pied d’un laboratoire informatique voit le jour.

Entre 1989 et 2003, soulignons que la population est passée de 6 000 à plus de 9 500 habitants. Il devenait de plus en plus urgent et impératif de trouver une solution au manque d’espace.

En janvier 2003, sur recommandation du Conseil municipal, une nouvelle demande fut adressée au ministère des Communications et de la Culture du Québec. Le projet de construction d’une bibliothèque fut accepté. La superficie prévue de la nouvelle bibliothèque est de 729 m2 couvrant 100 % de la norme exigée par le ministère. Une subvention fut accordée couvrant 50 % des coûts globaux de construction de ce nouveau bâtiment. En avril 2003, la construction s’amorça.

Simultanément, le 8 juillet 2003, la bibliothèque en profita pour informatiser son service. Pour ce faire, nous avons joint le grand Réseau Biblio de la Montérégie, à titre de membre associé. L’acquisition du nouveau logiciel Unicorn améliora de beaucoup le fonctionnement du service à la clientèle. Grâce à cet équipement, les usagers peuvent dorénavant consulter à distance le catalogue de la bibliothèque et procéder à différentes transactions telles que les réservations, le renouvellement de documents, les recherches et les suggestions d’achats. De nouvelles banques de données sont également disponibles, dont Encyclopédies Universalis, Hachette ainsi que Biblio Branchée.

Notons que nous avons été la première bibliothèque à expérimenter ce logiciel et notre expertise a servi à l’ensemble du Réseau. Nous en sommes très fiers. Cette collaboration technique s’est avérée précieuse et enrichissante.

Le 30 mars 2004 eut lieu l’ouverture officielle de la bibliothèque auprès du grand public.

L’abolition de la tarification pour tous les résidants de L’Île-Perrot, décision adoptée par le Conseil municipal, marque un point déterminant dans son évolution. En raison de cette abolition, nous avons constaté une augmentation fulgurante du nombre d’abonnés, qui est passé de 1 250 à 5 104 abonnés à la fin de 2005.

À l’automne 2005, un programme d’activités culturelles fut mis de l’avant telles. Des conférences, des rencontres d’auteur, un atelier du livre, un atelier d’écriture, des visites scolaires, de camps de jour et de garderies, un club de lecture et plusieurs expositions de peintures et de photographies furent organisés.

Depuis, la bibliothèque a atteint son rythme de croisière, et son développement se poursuit au bénéfice de tous ses citoyens.

Sujets relatifs
L'Île-Perrot vous informe

Le Perrotois
À raison de trois fois par année, la Ville de L’Île-Perrot procure à chaque résidence de la municipalité le dépliant « Le Perrotois », à l’intérieur duquel on peut retrouver les diverses activités de la ville, autant sportives que culturelles, ainsi que des renseignements d’ordre général concernant notre ville. Le Perrotois est aussi offert sur notre site en format PDF.


Sports et loisirs

Associations socio-communautaires
Une brève description de chacune des associations socio-communautaires reconnues par le service des loisirs de la Ville de L’Île-Perrot.  Vous y trouverez des informations sur leurs activités, les personnes à contacter et la façon de les joindre (téléphones, sites Web, etc.).


Sports et loisirs

Associations sportives
Le service des loisirs vous permet, dans cette section, de connaître toutes les associations sportives reconnues par la Ville. Une description de chacune d’elles et la façon de joindre les personnes-ressources y sont indiquées.


 
 
Haut de page
 
Imprimer cette page Envoyer cette page à un ami