Taxation à taux variés

Le 20 décembre 2000 entrait en vigueur diverses modifications de la Loi sur la fiscalité municipale autorisant les municipalités à fixer une variété de taux de taxe foncière. Les articles 244.29 et suivants de cette loi établissent le cadre précis de cette méthode de taxation, tant à l'égard des taux que de leur application.

Ce texte d'information a été rédigé en termes aussi simples que possible afin de faciliter la compréhension des dispositions pertinentes de la Loi sur la fiscalité municipale (L.R.Q. c. F-2.1). À des fins officielles, on voudra bien se référer à la loi.


Les catégories d'immeubles
La loi donne aux municipalités la possibilité de créer jusqu'à cinq (5) catégories d'immeubles pour ainsi appliquer des taux de la taxe foncière distincts à chacune d'elles.

Les immeubles peuvent donc faire l'objet des catégories suivantes :

  1. Immeubles non résidentiels
  2. Immeubles industriels
  3. Immeubles de six (6) logements et plus
  4. Terrains vagues desservis
  5. Catégorie résiduelle

Une unité d'évaluation peut appartenir à plusieurs catégories d'immeubles. Des règles particulières sont donc prévues afin de déterminer le montant des taxes. Les règles tiennent compte du pourcentage de la superficie de l'unité occupée par catégorie.


1. Les immeubles non résidentiels
Sont visées par cette catégorie, les unités d'évaluation comportant

  • un immeuble non résidentiel excluant les immeubles appartenant à la catégorie des immeubles industriels;
  • un immeuble résidentiel dont l'exploitant doit être détenteur d'une attestation de classification délivrée selon la Loi sur les établissements d'hébergement touristique.


Sont toutefois exclues de cette catégorie, les unités d'évaluation suivantes:

  • celles composées uniquement d'une exploitation agricole enregistrée
  • celles entièrement inscrites à un certificat de producteur forestier
  • celles qui constituent uniquement la dépendance d'une unité entièrement composée d'immeubles résidentiels non visés par la classification de la Loi sur les établissements d'hébergement touristique
  • celles constituées uniquement de l'assiette d'une voie ferrée, d'une entreprise de chemin de fer, à l'exception de celle située dans une cour ou un bâtiment

2. Les immeubles industriels
Sont visées par la catégorie d'immeubles industriels, les unités d'évaluation suivantes :

  • celles qui sont occupées ou destinées à l'être uniquement par un propriétaire ou par un seul occupant et principalement utilisées ou destinées à des fins de production industrielle
  • celles qui comportent plusieurs locaux occupés ou destinés à l'être par des occupants différents, incluant le propriétaire malgré le paragraphe précédent, et dont l'un des locaux est principalement utilisé ou destiné à des fins de production industrielle

3. Les immeubles de six (6) logements ou plus
Sont visées par cette catégorie les immeubles de six (6) logements ou plus. Cependant, cette catégorie vise également toute unité d'évaluation qui comporte un ou plus d'un immeuble d'habitation de façon à ce que le nombre de logements dans l'unité même soit égal ou supérieur à six (6).


4. Les terrains vagues desservis
La loi stipule qu'est vague tout terrain sur lequel aucun bâtiment n'est érigé ou lorsque la valeur du ou des bâtiments qui y sont construits est inférieure à 10% de celle du terrain. De plus, sera considéré comme étant desservi tout terrain qui est adjacent à une rue publique en bordure de laquelle les services d'aqueduc et d'égout sanitaire sont disponibles.

Sont toutefois exclues les unités d'évaluation suivantes :

  • une exploitation agricole enregistrée
  • un terrain qui, de façon continue, est utilisé à des fins d'habitation ou exploité à des fins industrielles ou commerciales autres que le commerce du stationnement
  • un terrain appartenant à une entreprise de chemin de fer et sur lequel il y a une voie ferrée, y compris une voie ferrée située dans une cour ou un bâtiment
  • un terrain utilisé pour les lignes aériennes de transmission d'énergie électrique ou un terrain sur lequel la construction est interdite en vertu d'une loi ou d'un règlement

5. La catégorie résiduelle
Enfin, la catégorie dite « résiduelle » contiendra :

  • les immeubles qui n'appartiennent pas aux catégories créées par la municipalité
  • les immeubles résidentiels


Les règles relatives à l'établissement des taux
Le nombre de taux de taxation sera fonction du nombre de catégories créées. Cependant, chaque taux s'établit à partir de calculs distincts et selon des règles particulières. Ainsi, les taux sont reliés entre eux par une série de paramètres et d'opérations mathématiques à partir du taux de base de la catégorie résiduelle. À titre d'exemple, le taux de la catégorie des terrains vagues desservis doit être égal ou supérieur au taux de base, mais ne peut excéder le double de celui-ci.

Pour tout autre renseignement:
Vous pouvez communiquer avec notre préposée à la taxation, au 514 453-1751 poste 223 ou au taxation@ile-perrot.qc.ca

Sujets relatifs
 
L'Île-Perrot vous informe

Info-travaux
Des communiqués et des modules d'informations concernant les travaux en cours sur le réseau routier de la Ville de L'Île-Perrot, ainsi que pour certains travaux aux infrastructures municipales sont mis à votre disposition..


Services et conseil municipaux

Gestion du territoire
La gestion du territoire regroupe les services de travaux publics, les usines de filtration et d’épuration, les services techniques et le service d’horticulture.  L’ensemble des services de la gestion du territoire assure le bon fonctionnement des réseaux d’aqueduc et d’égouts, il voit à l’entretien du réseau routier et des espaces verts, procède à l’aménagement horticole et à la planification du développement de la ville.


L'Île-Perrot vous informe

Avis publics et appels d’offre
Depuis janvier 2007, les avis publics, les appels d’offres ainsi que les procès-verbaux sont disponibles pour consultation ou pour impression en format PDF.


 
 
Haut de page
 
Imprimer cette page Envoyer cette page à un ami